Trucs et conseils

La renouée du Japon est une plante dite envahissante et néfaste pour notre environnement. La Ville a été sensibilisée à sa présence sur son territoire. Voici quelques informations concernant cette plante invasive qui est inscrite à la liste de l’Union internationale pour la conservation de la nature comme une des 100 espèces les plus préoccupantes.

informations sur la renouée du japon

Nodules noirs

Avez-vous déjà remarqué qu’un de vos arbres présente des nodules noirs? Ces nodules sont des excroissances noires difformes qui se forment surtout le long des tiges. Certains arbres tels que les pruniers et les cerisiers sont les plus touchés par cette maladie. Voici quelques informations afin d’éviter la propagation de cette maladie.

Que faire :

Les nodules noirs sont plus faciles à distinguer au mois de mars ou au début du mois d’avril.

Si vous remarquez que votre arbre est légèrement atteint par les nodules noirs:

  • Désinfecter l’outil avant chaque coupe avec de l’alcool à friction;
  • Couper la branche affectée 15 cm (6 pouces) sous le nodule;
  • Mettre les branches coupées à la poubelle afin d’éviter la propagation de la maladie;
  • Surveiller chaque année et répéter au besoin.

Si vous remarquez que votre arbre est gravement atteint par les nodules noirs :

  • Il n’y a pas de traitement miracle contre les nodules noirs;
  • Il est préférable d’abattre l’arbre afin d’éviter la propagation des nodules noirs;
  • La demande d’un certificat d’autorisation pour abattage d’arbre doit être déposée à la municipalité avant d’abattre l’arbre.

Saviez-vous que la Ville de Notre-Dame-des-Prairies à une politique de l’arbre?

Remplacement des arbres abattus: Toute demande de certificat d’autorisation pour l’abattage d’arbres sur le site d’une résidence doit aussi être accompagnée d’une proposition de plantation d’un ou plusieurs arbres en vue de remplacer le ou les arbres faisant l’objet de la demande et qui étaient situés dans la cour avant, selon un ratio de 1 arbre par 12 mètres de terrain, calculé le long de la ligne avant de l’emplacement. Cette même norme de plantation s’applique lors de la construction d’un bâtiment principal, si l’emplacement n’est pas déjà boisé.

Voici quelques suggestions d’arbres de remplacement :

Moins de 7 mètres de haut :

  • Pommetier
  • Lilas du Japon
  • Érable de l’amour
  • Charme de Caroline
  • Amélanchier
  • Sorbier des oiseaux

Plus de 10 mètres

  • Érable à sucre
  • Érable rouge
  • Févier
  • Chêne
  • Robinier
  • Tilleul


Restriction de plantation:
La plantation de peuplier (blanc, de Lombardie et du Canada), d’érable argenté, de tremble, d’orme chinois et de saule est défendue en deçà de 50 mètres de tout trottoir, chaussée, tuyau souterrain, installation septique, fondation ou toute ligne de propriété.

 

La Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec (FIHOQ) recommande de favoriser l’utilisation de fertilisants sans phosphore (ou à faible teneur en phosphore) sur les pelouses déjà établies.

Selon des recherches effectuées au Québec, il a été démontré que les applications de phosphore sur une pelouse établie donnent des résultats variables. Comme il semble que la majorité des sols québécois possèdent suffisamment de phosphore pour répondre au besoin des pelouses déjà établies, il est donc recommandé d’utiliser des fertilisants sans phosphore ou à faible teneur en phosphore. Par contre, lors de l’implantation d’une nouvelle pelouse, l’ajout de phosphore peut être recommandé, selon les résultats de l’analyse de sol.

Nous vous invitons à consulter le site officiel afin d’obtenir plusieurs informations portant entre autres sur la fertilisation et l’herbicyclage des pelouses.


Visitez le site officiel pour plus d’informations
sur la fertilisation et l’herbicyclage des pelouses

Visiter le site officiel

La présence de vers blancs dans les gazons est un phénomène de plus en plus répandu dans notre région. Pour protéger vos pelouses de ces envahisseurs et en connaître davantage à ce sujet, consultez le document ci-bas.

informations sur les insectes ravageurs

Chacun a l’opportunité de faire sa part pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, le document suivant contient une liste d’actions simples que vous pourriez adopter pour réduire votre empreinte écologique.

Liste d’actions pour réduire
votre empreinte écologique

En période hivernale, il est important de placer vos bacs en bordure de rue, à l’intérieur de votre entrée privée afin de ne pas nuire aux opérations de déneigement et de minimiser le bris des bacs roulants par l’entrepreneur affecté au déneigement. Tout résident ou résidente doit obligatoirement déblayer son bac roulant après une tempête, sinon les employés affectés aux collectes ne le videront pas.


Emplacement des bacs
en période hivernale

En tout temps, il est important de mettre les bacs roulants de couleur différente de chaque côté de votre entrée afin de faciliter le travail des éboueurs.

Restriction d’arrosage

Nous vous rappelons que les restrictions d’arrosage s’appliquent du 1er mai au 1er octobre de chaque année. Les heures auxquelles il est permis d’arroser se situent entre 20h et 24h les journées où l’arrosage est autorisé. Les propriétés avec numéros civiques pairs peuvent arroser les journées paires de calendrier. Les propriétés avec numéros civiques impairs peuvent arroser les jours de calendrier impairs, sauf le 31. Cependant, lorsque l’arrosage est fait au moyen d’un système automatique, pour des périodes d’arrosage préprogrammées ou qu’il est contrôlé par un pluviomètre, l’interdiction d’arroser le 31e jour du mois est inapplicable. Le défaut de respecter la réglementation entraîne des pénalités sévères et la Ville verra à prendre les moyens pour la faire appliquer.

Rappelons, en outre, que la saison chaude est trop souvent synonyme d’une hausse exagérée de la consommation d’eau et la Ville de Notre-Dame-des-Prairies souhaite sensibiliser sa population aux trop nombreuses occasions de gaspiller cette ressource épuisable, précieuse et coûteuse.

Nous vous invitons donc à travailler main dans la main avec nous en adoptant des habitudes de vie pour préserver et économiser l’eau potable.


Posez des gestes simples comme:

À l’extérieur…

  • Un boyau d’arrosage débite jusqu’à 1000 litres d’eau à l’heure – Alors, à l’extérieur, utilisez un seau plutôt qu’un boyau d’arrosage lors du lavage de votre voiture. Nettoyez votre entrée avec un balai plutôt qu’avec le boyau d’arrosage.
  • Une pelouse verte et en bonne santé ne requière que 2 à 3 cm d’eau par semaine pendant les mois de juin et juillet et un peu moins avant et après cette période.
  • Couvrez votre piscine d’une toile solaire pour prévenir les pertes par évaporation.

Comme à l’intérieur…

  • Soyez à l’affût des fuites et empressez vous de les réparer. Utiliser le lave-vaisselle et la machine à laver lorsqu’ils sont pleins et remplacer les appareils sanitaires par des modèles économiseurs d’eau.
  • Le débit d’eau d’une pomme de douche varie entre 15 et 50 litres d’eau par minute; les pommes de douche à débit réduit permettent de réduire l’écoulement de moitié.

Voilà autant d’exemples pour aider à réduire la consommation d’eau potable. La Ville de Notre-Dame-des-Prairies mise sur votre collaboration afin d’utiliser l’eau judicieusement. Vous assurerez ainsi une eau de qualité et en quantité suffisante pour tous les citoyens et citoyennes de votre municipalité.

La Ville de Notre-Dame-des-Prairies adoptait lors de la séance du conseil du 16 mai 2011 un programme de subvention pour l’acquisition de récupérateurs d’eau de pluie.

Cette politique visant la réduction de la consommation de l’eau potable est une initiative du conseil municipal et elle s’inscrit dans le cadre des politiques environnementales et de développement durable de la Ville.

C’est une subvention de 40 $ qui sera versée pour chaque récupérateur d’eau admissible au programme et nous invitons les citoyennes et citoyens à se prévaloir de l’aide accordée.

Formulaire de demande de subvention
Acquisition d’un Récupérateur d’eau de pluie

Afin d’encourager les citoyens et citoyennes à réduire leur consommation en eau potable, la Ville de Notre-Dame-des-Prairies s’est dotée d’un programme de subvention favorisant le remplacement de toilettes standard par des toilettes à faible débit.

Le conseil municipal a voulu mettre en place, un nouveau moyen pour convaincre et sensibiliser la population à utiliser d’autres moyens pour protéger cette ressource si essentielle qu’est l’eau potable.

C’est une subvention pouvant varier entre 60 $ et 75 $ selon le modèle admissible de toilette à faible débit choisi qui sera versée pour chaque toilette standard remplacée. Nous invitons les citoyens et citoyennes à se prévaloir de l’aide accordée et ainsi à faire un geste pour l’environnement.


Formulaire de demande de subvention
Acquisition d’une toilette à faible débit


Pour connaître la liste complète des subventions offertes par la ville, consultez la section «Programmes de subventions»

CONSULTER LA SECTION

Il est a noter que divers facteurs peuvent entraîner un brouillage ou une coloration de l’eau de votre robinet. Quelques simples vérifications peuvent vous permettre d’établir en quelques minutes la cause du brouillage ou de la coloration observée.


Eau de couleur laiteuse

L’eau de couleur laiteuse est causée dans la majorité des cas par de très petites bulles d’air dans l’eau, semblable à des bulles de gaz dans les boissons gazeuses. Cette situation entraîne généralement un brouillage de l’eau lorsqu’elle sort du robinet pour ensuite s’éclaircir. Si vous remarquez cette situation, remplir d’eau FROIDE un verre transparent et laisser reposer l’eau quelques minutes. Après un certain moment, les bulles remontent à la surface et disparaissent. Cette situation se produit le plus souvent l’hiver, lorsque l’eau potable est froide.


Eau de couleur rougeâtre ou jaunâtre

Si vous remarquez une coloration rougeâtre de l’eau ou si cette dernière est brouillée (jaunâtre), assurez vous dans un premier temps que cette coloration est présente lorsque vous faites couler l’eau FROIDE du robinet. Une coloration uniquement de l’eau CHAUDE indique généralement un problème provenant du chauffe eau de votre résidence.

Les nettoyages par chasse d’eau des bornes d’incendies et la manipulation des vannes des conduites principales peuvent déplacer les sédiments qui s’y trouvent et donner à l’eau du robinet une couleur rougeâtre ou brunâtre. Si vous remarquez une coloration de l’eau FROIDE s’abstenir d’ouvrir les robinets d’eau chaude ou de faire de la lessive. Faites couler le robinet d’eau FROIDE pendant une quinzaine de minutes afin de vidanger les sédiments du système. Si le problème persiste veuillez communiquer avec les services municipaux pour signaler la situation.

En cas de taches sur les tissus causées par la coloration de l’eau FROIDE, communiquez avec les services municipaux. La Ville vous remettra gratuitement un nettoyeur facile à utiliser. Il est toutefois important de ne pas faire sécher les vêtements tachés avant d’utiliser ce produit, et ce, pour assurer son efficacité.