Notre-Dame-des-Prairies et Joliette embauchent une ressource commune pour lutter contre les changements climatiques


18 mars

Au cours des prochaines semaines, les Villes de Joliette et de Notre-Dame-des-Prairies procéderont à l’embauche d’un agent commun en changements climatiques qui aura comme principal mandat de les accompagner dans l’élaboration d’un Plan d’adaptation climatique et dans la bonification de leurs actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Plus que jamais, les deux Villes désirent agir contre les changements climatiques et travailler ensemble pour la mise en place de mesures cohérentes, dont l’analyse des impacts et des solutions se fera simultanément pour l’ensemble de leur territoire.

« Nous sommes conscients que le développement peut avoir des répercussions sur la qualité de l’environnement et nous souhaitons pouvoir agir à long terme, afin d’intégrer les enjeux environnementaux dans notre gestion courante. Nous sommes déjà à l’avant-garde et avons déjà pris plusieurs engagements et actions concrètes en matière de développement durable avec la mise en place de notre politique environnementale. Ce projet sera un complément qui nous permettra d’aller encore plus loin. », affirme Mme Suzanne Dauphin, mairesse de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies.

« Plus tôt nous débuterons à mettre en place des mesures pour se préparer aux changements qui s’opèrent, moins les impacts négatifs se feront sentir. Il ne s’agit pas ici que d’une question d’environnement, c’est aussi la qualité de vie de nos citoyens que nous souhaitons préserver à long terme. », ajoute pour sa part M. Alain Beaudry, maire de la Ville de Joliette.

L’offre d’emploi sera publiée prochainement dans les médias locaux et en ligne au www.notredamedesprairies.com et au www.joliette.ca, notamment.

Subvention de la Fédération canadienne des municipalités
L’embauche de cette nouvelle ressource est subventionnée à la hauteur de 80% par la Fédération canadienne des municipalités (FCM) qui souhaite soutenir les villes et municipalités dans leur désir d’accroître la capacité à s’adapter aux effets des changements climatiques ou à réduire leurs émissions de GES. Au total, 59 collectivités canadiennes ont pu bénéficier de cette initiative. Les subventions de soutien au personnel oeuvrant contre les changements climatiques sont offertes dans le cadre du programme Municipalités pour l’innovation climatique (MIC), administré par la FCM et financé par le gouvernement du Canada.


| Retour à «Nouvelle et actualités » |